Depuis près de 4 mois à présent, vous vous êtes lancé dans la course des travaux pratiques encadrés. Avec deux heures par semaine consacrées à cela et les quelques heures en dehors des cours vous avez pu définir un sujet, une problématique et faire des recherches pour alimenter votre sujet.

Aujourd’hui nous sommes au mois de janvier et vous devez passer à la phase de rédaction. Certains ont presque fini, d’autres sont en plein de dedans et les plus paresseux sont simplement au début.

Néanmoins devant une date butoir qui s’approche de plus en plus , il faut que vous puissiez finir la rédaction dans les temps. Comment y parvenir ? Qu’est-ce qu’il ne faut pas faire? Qu’est-ce qu’il ne faut pas oublier?

Je vais tenter d’y répondre dans les prochaines lignes et vous aider en ce sens.

La rédaction

Tout d’abord, abordons ensemble la rédaction. Pendant la phase de rédaction gardez toujours cela en tête : rédiger toute votre production en ayant toujours à l’idée que le lecteur n’a pas fait les recherches avec vous et ne connaît pas beaucoup de choses sur votre sujet. Par conséquent, soyez simples, faites des phrases courtes et diversifier au maximum les verbes et connecteurs logiques. Ce qui importe, c’est que vos idées soient transmises clairement et que l’on sente la profondeur dans vos propos.

La mise en page

Celle-ci est très importante et il ne faut pas la négliger. Pour cela, gardez en tête que l’on doit trouverorganiser ses idées dans les temps de la fluidité  et de la clarté dans l’expression de vos idées et arguments. Par exemple, cherchez un certain équilibre entre le nombre d’images et la quantité de textes par pages et dans l’ensemble du dossier. Il ne faut pas qu’en lisant votre production votre professeur se dise : ” C’est une BD ou un TPE? ” et dans le cas contraire aussi “Je pensais pas tomber sur le Code civil en lisant le TPE du groupe 6”.

De plus, si vous utilisez Madmagz, soyez malins  en utilisant le large panel de pages prédéfinies  que nous vous proposons. Ainsi, vous aurez une mise en page riche et agréable.

La relecture

L’étape de relecture est la dernière et la plus importante. Pour vous aider à vous relire, nous avons pris le temps de chercher quelques correcteurs en ligne. Ce n’est pas la solution miracle mais ils vous aideront à corriger pas mal de coquilles qui pourraient se trouver entre les lignes.

image d'une coche blanche pour vérifier à temps

“En littérature, la première impression est la plus forte” disait Eugène Delacroix. Sachez que c’est toujours d’actualité et que le respect de chacune de ces étapes minimisera les crises de panique au moment de rendre votre production finale.

Bonne continuation !